social_media_facebook Created with Sketch.
Changer la langue / l'offre

Ce site ou le contenu intégré de tiers utilise des cookies. (Protection des données) Ok Rejeter l'utilisation des cookies

Ce site ou le contenu intégré de tiers fait usage de cookies, mais nous respectons la configuration de votre navigateur 'Ne pas suivre', qui est actuellement activée ! (Protection des données) Sortir

L'espace d'exposition à Ecublens

Des développements très positifs en Suisse romande

Depuis deux ans, Suisselearn Media SA a largement développé sa présence en Suisse romande en ouvrant un showroom à Ecublens et en engageant un représentant, en la personne d’André-Marcel Panchard. Ce dernier nous explique les développements l’entreprise de ce côté-ci de la Sarine.

Vous avez ouvert il y a un peu plus d’un an un showroom à Ecublens. Quel bilan en tirez-vous?
André-Marcel Panchard: C’est un vrai avantage pour notre entreprise. De nombreuses personnes ont profité de cette ouverture pour venir découvrir nos produits. C’est une très bonne manière pour nous de présenter nos moyens d’enseignement et d’établir des liens avec les enseignantes et enseignants romands. Ces personnes trouvent important que nous soyons proches d’elles. Elles peuvent aussi profiter de passer leurs commandes et bénéficier de conseils personnalisés. L’espace d’exposition d’Ecublens est le symbole de notre présence dans la région, il renforce l’identité de la marque. Les Romands en avaient besoin: ils ne veulent pas être contraints de s’adresser à la Suisse alémanique.

Votre rôle consiste aussi à rencontrer de nombreuses personnes pour établir des liens. Où en êtes-vous dans ces contacts?
André-Marcel Panchard:
J’ai d’abord identifié, dans tous les cantons, les médiathèques et les instances supérieures de l’enseignement obligatoire qui doivent vérifier l’adéquation des moyens d’enseignement et, au besoin, en acquérir de nouveaux. J’ai ainsi établi de nombreux contacts dans ce milieu. Je n’ai pas encore rencontré tout le monde, mais c’est en cours.

Visitez-vous aussi les écoles?
André-Marcel Panchard: Oui, j’ai fait un grand nombre de prospections pour la vente du matériel scolaire dans les écoles. J’ai visité près de 200 écoles en Suisse romande et dans les parties germanophones des cantons de Fribourg et du Valais. Cela représente un gros travail en amont pour connaître le contexte alentour: présence d’écoles à journée continue, d’écoles post-obligatoires ou de crèches. J’essaie d’identifier les potentiels afin de pouvoir faire des offres adaptées. Dans ce métier, il n’y a pas de miracle, il faut aller à la rencontre des gens. C’est le meilleur moyen pour connaître leurs besoins et pour les conseiller efficacement.

Quels sont les atouts de Suisselearn Media SA?
André-Marcel Panchard: Je rappelle toujours que nous sommes vraiment une société suisse, ouverte, avec une belle culture d’entreprise et un service de haut niveau. Cette qualité de service est le meilleur de nos atouts pour nous distinguer de nos concurrents. Avec notre nouvel e-Shop, nous sommes en mesure de proposer un outil adapté aux besoins spécifiques des écoles dans le cadre de leurs achats. Nous sommes un spécialiste des écoles,  pas une papeterie généraliste, nous connaissons exactement les besoins de nos clients. Nos moyens d’enseignement sont parfaitement adaptés aux exigences élevées des écoles suisses parce que les personnes qui les développent ont souvent fait leur carrière dans l’enseignement de notre pays.

Suisselearn Media SA, c’est d’abord la qualité du service?
André-Marcel Panchard: Oui, nous avons des représentants dans toutes les régions de Suisse pour apporter un service de qualité et de proximité auprès des enseignants qui apprécient d’obtenir un soutien. Il est évident que, lorsque je vais dans les écoles, je présente toujours l’ensemble de nos assortiments, le matériel scolaire autant que les moyens d’enseignement. Mais d’abord, il faut parler des choses dont les enseignantes et les enseignants ont vraiment besoin au quotidien: des crayons, du papier à dessin, des cahiers ou encore du matériel pour les ACM.

Vos moyens d’enseignement marchent-ils aussi fort en Suisse romande qu’en Suisse alémanique?
André-Marcel Panchard: Non, pas encore. Leur implantation sur le marché romand fait partie de nos objectifs principaux, car nous avons des moyens d’enseignement exceptionnels qui ont fait leurs preuves outre-Sarine. Ceux-ci doivent encore convaincre la Romandie et être parfois adaptés aux besoins spécifiques de notre région.

Les produits Samino et Eli sont des produits phares dans votre travail?
André-Marcel Panchard: Je fais par exemple régulièrement des présentations de nos mallettes d’expérimentation Samino pour les sciences de la nature dans les milieux supérieurs de l’enseignement. À Genève, nous les avons présentées récemment à une personne responsable du domaine, au niveau cantonal, et nous les lui avons prêtées pour qu’elle puisse les tester et participer ainsi à leur «validation» en Suisse romande. Nous avons cependant déjà de très bons résultats de vente pour les produits de la marque Eli, qui proposent des méthodes innovantes et complémentaires aux moyens obligatoires du Plan d’enseignement romand dans le domaine de l’apprentissage des langues étrangères.

Pour conclure, comment jugez-vous l’évolution de votre impact en Suisse romande?
André-Marcel Panchard: Il est très positif. J'en veux pour preuve que les Suisses romands ont été deux fois plus nombreux qu’il y a deux ans à visiter le stand de l’entreprise à Swissdidac, du 7 au 9 novembre 2018. Mon entreprise a ainsi eu la confirmation que sa stratégie de développement portait ses fruits.

 

© 2020 Suisselearn Media SA